of Lady Woodcock

of Lady Woodcock Setter Gordon

Setter Gordon

Atrophie progressive de la rétine chez le Setter Gordon

Atrophie progressive de la rétine chez le Setter Gordon





Ces troubles de la vue se manifestent normalement à l’âge de 4 à 6 mois (la forme rapide) et provoquent la cécité. Le défaut génétique est connu chez les Setter Irlandais, le Welsh Corgi  et le Sloughi et également, depuis quelques temps, chez le Setter Gordon chez qui, pour l'instant, le seul gène incriminé est le "rcd4". Seul un test ADN permet de démontrer la mutation de ce gène "rcd4" et pourra ainsi établir une distinction entre les chiens sains, les chiens malades et les chiens hétérozygotes (les chiens, qui portent un seul gène muté). Ces chiens hétérozygotes font passer la mutation dans la population sans être remarqués et sans être diagnostiqués ophtalmologiquement. La mutation se transmet héréditairement sur le mode autosomique récessif. Donc, un chien doit hériter du gène muté de chacun de ses parents pour tomber malade. Le chien avec un seul gène muté (un chien hétérozygote) ne montre aucun symptôme et il ne peut pas être identifié ophtalmologiquement. Mais il fait passer la mutation à ses descendants avec une possibilité de 50%. Un chien malade peut être identifié ophtalmologiquement dès l’âge de 4 mois. Le test ADN peut être réalisé à n’importe quel âge et grâce à ce test, on peut faire la distinction entre les chiens sains, les chiens malades et les chiens hétérozygotes, ce qui est très important pour éviter la propagation de cette maladie dans l’élevage.



Voir également à ce sujet les différents articles en utilisant les liens suivants:

http://sfcyno.com/reunion-confe-congres/here_oculaire.pdf

http://www.aht.org.uk/genetics_prarcd4.html

http://www.ahtdnatesting.co.uk/canine_tests/gordon_setter

http://www.laurelhach.co.uk/pra.htm